[Accueil]
[Association]
[Drapeau alsacien]
[Recherches]
[Expositions]
[Presse]
[Publications]
[Album photo]
[Liens]


[L'histoire en détail]
[Documents]

[Contact]


Brève histoire du drapeau alsacien


Drapeau alsacien


Comme toutes les terres de caractère – Bretagne, Bavière, Catalogne, Corse et tant d’autres -l’Alsace possède son drapeau : le Rot un Wiss. Ces deux bandes, rouge et blanc, dont l’origine remonte à des siècles, symbolisent depuis des décennies cette région. Mais quelle est son histoire ?

Le concept de drapeau au sens moderne apparaît avec les révolutions politiques et industrielles du XIXème siècle. Les drapeaux nationaux sont créés à cette époque où apparaît le concept de nation et où les produits tissés se démocratisent. La création d’un drapeau est en très souvent liée à un évènement politique important, ainsi le drapeau bleu-blanc-rouge est-il né durant la Révolution française. L’Alsace n’échappe pas à cette règle car la création de son drapeau est une conséquence directe de la guerre franco-prussienne de 1870-71, qui scelle le rattachement de l’Alsace à l’Empire allemand. N’étant plus citoyens de la République française et ne se reconnaissant pas dans la structure politique de l’Empire allemand, les Alsaciens se découvrent… alsaciens. Ils prennent en particulier conscience de leur identité culturelle, linguistique et historique.

Quelques mois après l’annexion, en 1872, la ville de Strasbourg commence à arborer des drapeaux formé de ses couleurs ancestrales, le rouge et blanc. Comme rouge et blanc sont également les couleurs de nombreuses villes alsaciennes, l’initiative strasbourgeoise rencontre alors un vif succès et en quelques années, c’est toute l’Alsace - hameaux, villes et villages - qui adopte le drapeau formé d’une bande rouge et d’une bande blanche. Et c’est bien là, la force et l’originalité du Rot un Wiss. Alors que nombre de drapeaux nationaux ou régionaux ont fait l’objet d’études précises, de débats, de tractations ou de controverses avant d’être imposés «par le haut», l’apparition du Rot un Wiss est en fait un phénomène spontané, populaire et transcendant toutes les couches de la population. Il est adopté d’autant plus vite que ses couleurs rouge et blanc sont profondément enracinées dans l’histoire et la culture alsacienne. Le 25 juin 1912, le Parlement d’Alsace-Lorraine, alors autonome, officialise à l’unanimité le drapeau rouge et blanc comme « emblème national ».

Durant l’entre-deux-guerres, l’usage du drapeau alsacien est très vivace que ce soit lors des fêtes populaires que dans les manifestations politiques. L’Alsace s’oppose en effet à une politique de centralisation excessive et milite pour le maintien de son droit local. Ce mouvement aboutit en 1925 à la création du manifeste du « Heimatbund » et à une union politique formée par les partis alsaciens centristes, les autonomistes et communistes. De grandes manifestations sont organisées, où les drapeaux alsaciens fleurissent.

Lors de la deuxième guerre mondiale, l’Alsace subit une véritable dictature militaire. C’est un véritable régime de terreur qui s’installe. Le drapeau alsacien n’échappe pas à la suspicion de l’occupant : considéré comme séditieux par les nazis, il est carrément interdit. Les années qui suivent la Libération sont difficiles pour l’identité alsacienne : refoulée et intériorisée par les Alsaciens, elle ne revient sur le devant de la scène qu’avec les évènements de Mai 1968.

Depuis cet évènement, l’histoire du drapeau alsacien continue à épouser fidèlement l’évolution de l’identité alsacienne. Pour être tout à fait complet, notons que dans les années 90, le Conseil Régional a choisi comme drapeau administratif « le blason alsacien », lui-même modifié en 2003, un drapeau sans âme, ni histoire.

L’histoire du drapeau alsacien est celle des Alsaciennes et des Alsaciens, et ce sera sans doute un symbole très fort, une marque de réconciliation de l’Alsace avec son histoire, le jour où ses belles couleurs - rouge et blanc – flotteront sur tous les bâtiments officiels en Alsace et partout dans le monde, là où vivent des Alsaciens !

Pour en savoir plus sur l'histoire du drapeau alsacien.
 


Proposition de codification

  • Proportions: pour distinguer du drapeau monégasque (4/5=1/1,25) et du drapeau indonésien (2/3=1/1,5), la SVAL propose d'adopter une proportion équilibrée (proche de 2/3) mais qui comporterait en elle un élément propre à l'Alsace: 1/1,42. Ce chiffre rappelle la hauteur de la cathédrale de Strasbourg (142m), le monument alsacien le plus connu.
     
  • Dessin: une bande rouge en haut et la bande blanche en bas, disposés horizontalement.
     
  • Couleurs: rouge chaud (Pantone warm red 485c) et blanc
     

Drapeau alsacien